Joseph Weismann et sa famille font partie des milliers de juifs arrêtés et enfermés au Vélodrome d’Hiver à Paris en juillet 1942 pendant la 2nde guerre mondiale. Après plusieurs jours passés sans boire  ni manger ils sont transférés dans le camp de Beaune-la-Rolande.  Joseph a alors 11 ans.

Quand arrive le jour de la déportation, les forces de l’ordre vont séparer les parents des enfants et envoyer les adultes à Auschwitz. Les enfants vont rester à Beaune-le-Rolande mais Joseph décide de s’évader avec un copain…

 

C’est cette histoire qui a inspiré le film La Rafle mais bien au-delà du film, « Jo » est venu raconter ce qui s’est passé après cette évasion aux élèves d’Etriché et de Sablé.

Sur chaque site, Josesph Weismann a transmis son devoir de mémoire aux élèves et sa devise : « le bonheur droit devant ». Il a raconté sa vie, répondu aux questions des élèves, passez le flambeau de l’Histoire. Des moments riches en émotion, en respect.

Avec en plus une séance de dédicace de son livre "Après la rafle".

 

Sa conclusion : « Vous avez tout pour être heureux - une famille, des études, de l’argent, un toit - vous devez l’être, même si vous rencontrez des petits soucis, battez-vous ».